La maison du scorpion.

Publié le par Loula


La Maison du Scorpion de Nancy FARMER, l'Ecole des loisirs, 2005

Mattéo Alcan, surnommé « El patron » est un richissime baron de la drogue qui, avec d’autres trafiquants, à passé des accords avec le Mexique et les Etats-Unis pour établir un Etat, Opium, entre leurs deux frontières en contrepartie de quoi il s’engage à ce qu’aucun réfugié ne les franchisse. El Patron a décidé qu’il aurait 9 vies, comme les chats… Pour cela, il a des clones et nous allons suivre ici le dernier, Matt. Dans un accès d'orgueil, il décide de ne pas faire décerébrer ce dernier, contrairement aux autres.

Ce roman de plus de 400 pages est très riche et bien mené . Il aborde les problèmes du clonage, de la liberté, de l’esclavage, de la dictature et bien d’autre encore de façon intelligente et sans manichéisme. Dans un registre un peu plus « léger » il y a la crise d’identité que traverse Matt, le clone. Quand il compare ses sentiments, qui sont humains, pour autant qu’il puisse en juger, et ceux des personnes qui l’entourent et à qui il n’inspire que dégoût, il traverse des phases de doutes et d’incompréhension tout ce qu’il y a de plus… humain !

Ce livre est à classer dans la science fiction, mais on ne s'en rends compte que dans la dernière partie, car au début le seul élément qui pourrait y faire penser est le clonage, mais on évolue dans un environnement tellement familier que l'on ne s'en rend pas compte. (je dis ça au cas où il y aurait ici des allergiques à la SF! Il ne faut vraiment pas s'arrêter à ça, il n'en est d'ailleur pas fait mention sur le livre.)

Lors de ma lecture, j'avais eu le sentiment que la fin était un peu baclée, que tout allait un peu trop vite sans qu’on ne comprenne vraiment pourquoi. Mais avec le temps cette impression s'est estompée et je garde un souvenir très fort de ce roman, qui fait partie de mes coups de coeur.


Ce roman à été traduit de l'anglais par Valérie DAYRE qui est aussi un très bon auteur de l'Ecole des loisirs. Je vous parlerais peut-être de son livre "Les nouveaux malheurs de Sophie"

Publié dans Lectures

Commenter cet article